Écriture‎ > ‎Textes‎ > ‎

A la recherche de sincérité d'amour

publié le 30 sept. 2011 à 14:23 par Claire Selva   [ mis à jour : 30 sept. 2011 à 14:27 ]
Je suis en manque de liens cœurs à cœurs. J'ai très envie de danser en contact, corps à corps, pour goûter à la joie instinctuelle de se trouver, de se frôler et de s'élancer. Enfin libérée de mes peurs je voudrais partager le bonheur simple d'exister.

La rencontre avec "Ayantai" m'est apparue comme une perle rare offerte par l'univers. Un homme et une femme, tradition amérindienne et danse contemporaine, deux âmes abondantes se croisent et se lient. De cette belle union, soutenue par un profond travail de cœur, naît le groupe mixte. Il danse une fois tous les vingt et un jours, accueilli par la grande salle de l'école, protectrice.

Tour à tour chaque perle danseuse entre dans l'espace réservé. Respiration. L'énergie corporelle circule, elle est palpable, l'improvisation les yeux fermés peut commencer. Le foulard sur les yeux préserve du jugement, celui que je me porte, impitoyable, celui que je suis capable de porter aux autres, clément, parfois rigide.

La danse en aveugle, patiemment, m'emmène vers le lâcher prise. Mon esprit s'abandonne dans l'expression du corps, je me sens vivre. Les regards libérés de la peur d'aimer sont des regards vivants. Ils plongent ceux qui les donnent, ceux qui les reçoivent dans le bonheur d'une relation épurée. Bientôt je danserai corps à corps, cœurs à cœurs, au sein du groupe mixte les yeux ouverts, prête à recevoir la lumière des ces regards apaisés.

Ayantai me murmure l'indulgence
Ayantai m'insuffle l'humilité
Sûrement, je poursuis sur le chemin de ma liberté