Écriture‎ > ‎Textes‎ > ‎

J'entre dans ta danse : pierre, douce puissance

publié le 19 sept. 2011 à 08:25 par Claire Selva   [ mis à jour : 30 sept. 2011 à 14:21 ]
Granit, Ardoise
Calcaire, Précieuse
L'améthyste est lavande
La turquoise est lagon

J'aime la Pierre
dans tous ses états

Les strates sont
mémoire du temps passé

En dansant avec la pierre
Je pars à la découverte
de mon histoire

Au creux de mon corps

J'aime la pierre au creux de ma main. Elle est solidité, constance, intemporalité, mémoire et protection. Je me suis interrogée : la pierre me permettra-t-elle de danser aujourd'hui ? Car elle est lourde et pourrait m'empêcher d'évoluer dans la fluidité.

Une marche toujours dans le silence et voici le champ de pierre : exposition artistique brute à perte de vue. La pierre paraît dévaler la pente raide, proposant des haltes paisibles, larges dalles de roc gris jalonnant un paysage fantastique, limites du réel. Le subtil mélange des gris forme une danse des couleurs : gris sombres, gris bleutés, gris irisés, gris argentés... Perles de gris au coeur d'un jeu de lumières.

En douceur et encouragés par cette belle lumière reflétée, nous entrons dans la ronde. Je prends instantanément conscience de l'authentique sensualité avec laquelle je vis la danse : pierres au soleil, chaleur emmagasinée et partagée. Je jouis du contact avec la solidité du roc, dans la souplesse d'un corps adaptable. Instinctivement je me mets à épouser les reliefs rencontrés pour me sentir comme sur un matelas de mousse. J'explore les profondes failles, jaillissement à la rencontre de deux dalles, en plongeant parfois un bras, une jambe et la tête une fois.

Face à la dureté apparente de la pierre mon être s'assouplit. Allongée sur le ventre oreille plaquée sur la dalle, j'écoute la mémoire stockée au sein de la matière : elle me suggère sereinement d'abandonner la rigidité protectrice de ma personnalité. Le Moi étriqué enfin s'ouvre, délivrant mes personnages intérieurs d'une longue vie de silence.

Dans cet immense champ de pierre, j'ai dansé avec l'histoire de ma vie. Je me suis sentie portée , je me suis sentie aimée.